Pêche à la Mouche - Mouche-Fr.com, la pêche à la mouche en France

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Aller à:  


Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Pêche du saumon sur la Yama en Sibérie
MessagePosté: 29 Oct 2010 19:21 
Hors ligne
Néo-Chmoufr
Néo-Chmoufr

Enregistré le: 05 Avr 2010 23:59
Image

Cette news est reprise de sur mon blog où il y a plus de photos donc peut-être quelques coquilles.

Nous partons pour la Sibérie à l’Est de la Russie en face du Kamtchatka, nous sommes un groupe de dix pêcheurs à la mouche (André et Cathy, David, Sébastien, Jean-Louis, Jean-Marie, Pascal, Jacques, Clément et moi-même). Sur place quatre personnes locales (Arthur, Oleg, Dimitri et Tania) nous suivront tout au long de notre aventure Sibérienne pour gérer toute la logistique pour notre camp.

Nous arrivons à Magadan le 22 août, ah ! Magadan, charmante bourgade de 95 000 personnes située à l’extrême Est de la Russie où la première grande ville à proximité est située à 2200 km. Cette ville est un ancien Goulag qui au fil des années a grandi ; bon enfin on n’est pas venu là pour un cours d’histoire mais il fallait le souligner.

A Magadan le temps n’est pas au beau et cela fait apparemment quelques jours que cela dure. Donc pour notre transfert en hélico on oublie pour aujourd’hui et cela ne nous donne rien de bon pour les niveaux d’eau sur la Yama.

Le lendemain le temps est le même mais on nous annonce qu’il pourrait y avoir des éclaircies dans l’après-midi et cela se confirme, décollage à 16 h. En direction des poissons, on m’a dit que c’était par là.

Après 1 heure et demi d’hélico nous survolons le point de largage et ce que nous redoutions est arrivé la rivière est en crue, à peu prés 1m30 plus haute que la normale, de couleur marron alors que normalement nous pêchons les saumons Keta et silver à vue.

Heureusement que le substrat de la vallée est fait de galets et de hauts fonds qui drainent rapidement l’eau et ont des propriétés de clarification très importantes.

Le premier jour sur place nous ne pouvons pas prendre les bateaux (1 hot dog par pers) car des arbres de 20 mètres passent devant nous. Sécurité oblige. Nous mettons quelques coup le mouche autour du camp mais le poisson n’est pas dehors et je le comprends, avec ce qui descend !!

Le 25 la rivière a baissé de 20 cm et est moins marron mais nous attendrons le milieu d’après-midi pour faire notre première partie de la descente. Aucun poisson ne sera pris aujourd’hui.

Le lendemain la décrue continue, entre le jour et la nuit le niveau est descendu de 30 cm. L’eau maintenant est plutôt blanche, un peu laiteuse et à une température de 6°.

Car la rivière prend sa source au niveau d’un glacier, il a peut être plu dessus est fait fondre la glace car en cette période de fin d’été il ne fait pas froid : 5° la nuit et 15 à 20° en journée ensoleillée. C’est notre supposition pour avoir une eau si froide car normalement elle est à environ 10-11°. 5-6 poissons seront pris (dollie et ombre)

Au fil des jours la rivière s’éclaircit mais elle n’est pas cristalline comme elle devrait l’être. Voilà comme elle devrait être.



Le 27 pas mal de poissons commencent à être pris au steamer, des dolly et des levanidov de 35 à 40 cm. Je dis petit car sur le haut de la rivière normalement les prises sont plutôt de 50 à 70 cm. Quelques saumons sont vus mais pas pris.

Le 28 quelques saumons Keta (chum) sont pris, 1 silver, on ne compte plus les dollies, les ombres et les levanidovs dont quelques uns sont de belle taille.

Le matériel utilisé est en majorité des cannes de 9 à 10 pieds soie de 8 plongeante ou pointe plongeante.
Les saumons pris font entre 6 et 7 kilos et sont piqués dans des petit bras mort de la rivière où ils viennent se reposer après avoir passé des courants. Pour le moment nous ne les voyons pas car l’eau est toujours teintée mais j’espère pouvoir les pêcher à vue d’ici la fin car c’est très fréquent ici.

Le 29 le temps est toujours au beau fixe autant la nuit que le jour. La rivière toujours en train de descendre nous touchons pas mal de keta et deux silver.

Les dollie et les ombles de levanidov sont déchaînés, ils se trouvent sur les bords des courants dans les retourne. Nous en ferons, moi et mon collègue, sur le même pool une quarantaine, plus 1 kundja de 80 cm.
Le 30 deux collègues trouvent un spot à ombres, en 2h ils en ont pris 150 de toute taille.

Petit à petit nous nous rapprochons de la vallée. Les montagnes sont moins hautes, le lit majeur s’agrandit et de multiples bras s’offrent à nous régulièrement. Il faut choisir le bon car certains vont directement à la mer 60 km plus bas. Mais que c’est beau, c’est chaque fois pareil les endroits les plus magnifiques sont toujours les plus hostiles. Cette année nos amis les poilus n’ont pas montré le bout de leur nez mais ont laissé des souvenirs pour nous dire de ne pas trop nous éloigner du camp.

Nous avons vu aussi l’un des plus grands aigles pêcheurs du monde et son nid en haut d’un arbre mort sur la berge, aux premières loges pas folle la guêpe !!!.

Le lendemain le temps change, la flotte arrive, la flotte est là. D’après les prévisions pour pas long temps.
Même les nuages qui nous apportent la pluie nous envoient tout de même une lueur d’espoir pour la suite.
Même avec le changement de temps les poissons sont toujours là, nous attrapons de plus en plus de silver.

Mais il me tarde tout de même d’arriver dans la vallée pour attraper des koudja. Un poisson qui à une tête de truite avec un corps de brochet et qui peut mesurer plus d’un mètre. C'est pour bientôt, patience !!

Apres la pluie vient le beau temps mais le matin ça a un peu de mal à arriver.

Le 2 j’attrape mes premier koudja d’environ 65 cm et les collègues aussi en font quelques un en sèche au milieu des ombres et des dollies.

Depuis le début je parle du temps, de la pêche, des poissons mais j’ai oublié une chose importante : les repas. Sur le camp nous avons Tania qui s’occupe très bien de nous et même au fin fond du "cul du loup" elle nous régale. Des petits déjeuners très copieux et des dîners superbes tous les jours différents par tous les temps, un énorme bravo.

Le lendemain nous passons aux abords du Lodge où nous pourrons nous laver et même prendre un peu de temps pour un sauna.

Toujours de magnifiques poissons qui nous donnent de beaux combats et mettent le matériel à l’épreuve.

Le 4 nous repartons en début d’après-midi en hélico et nous disons à bientôt cette superbe YAMA.

Un grand merci à tous ce qui on participé a cette aventure humaine.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Peche en Sibérie suite et fin

David

8

765

25 Jan 2007 16:51

David Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Pêche des ours au saumon

Alx

0

327

24 Oct 2008 17:40

Alx Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Sibérie cet été

David

6

846

11 Nov 2006 16:41

Taskienne Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Pêche du Saumon Chinok en Ontario

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

alaindebelgique

10

391

09 Oct 2011 18:55

alaindebelgique Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Sibérie la suite...pas encore la fin

David

7

514

27 Nov 2006 18:03

TITILALA Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
cron
SitemapIndex SitemapIndex Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduit par phpBB-fr.com
phpBB SEO